~ DÉFINITIONS DES 12 COMMANDEMENTS ~


* De la Dignité Humaine pour une Vie Saine et Sereine *


1 - Tu Glorifieras DIEU ton Père : Considération, admiration, gloire due au mérite et au talent créateur, sans quoi rien n’existerait. Ta méditation sera une profonde réflexion d’Amour.

2 - Ton Symbole sera l’Amour : Tout ce que tu feras ou entreprendras sera fait par Amour, sans désinvolture ni convoitise. Tu aimeras tes frères et tes sœurs, comme toi-même. La Vie ne t’appartient pas, alors soit indulgent(e) et généreux(se), surtout avec les pauvres et aide les le mieux que tu peux. La conciliation et la réconciliation seront prépondérantes dans ta Vie.

3 - La Nature tu respecteras : La Nature, c’est toute la Vie des animaux et des végétaux. Tu ôteras la Vie d’un animal qu’en cas de nécessité primordiale, comme pour te nourrir, si tu as faim et qu’il n’y a rien d’autre à manger ou pour une nuisance. Pour les végétaux abstiens-toi de trafiquer leurs germes dans le seul but d’accroitre la productivité pour gagner plus d’argent !

4 -Tu ne mentiras jamais : Il faudra toujours dire la vérité, même si cela te fait du tort momentanément, car un jour ou l’autre celle-ci sera révélée en plein jour. Ne jure jamais, sauf si le juge d’un tribunal te le demande. Pour toutes les autres circonstances, tu ne diras jamais je te jure que …, mais je t’assure que … Tu n’affirmeras pas le contraire de la Vérité.  

5 - Tu ne voleras jamais : Si tu désires une chose, il faudra toujours en faire la demande poliment à qui est concerné et toujours agir honnêtement. Qui vole une toute petite chose est capable d’en voler une plus importante. La ruse dans l’intention de voler est condamnable.

6 - Tu ne tueras jamais : En aucun cas tu tueras ton semblable !!! Chaque Vie humaine est sacrée et doit être protégée en cas de conflits dangereux. Il est formellement interdit de toucher une arme et d’avoir recours à de l’armement !!! Les tueurs exécuteront des travaux forcés !!!

7 - Tu ne trahiras jamais : Tu n’auras pas un ou plusieurs autre(s) Dieu(x), que celui de ton Père et Créateur du nom sacré de « YAHVÉ ». Les couples mariés, homme et femme se doivent fidélité conjugale. Tu ne trahiras pas ta patrie et ton prochain en vue d’une vengeance.  

8 - Vulgaire tu ne seras jamais : Ta tenue et/ou ton langage ne seront pas choquants, dévergondés ou provocants. Ton comportement doit être digne et il ne doit subsister aucun doute sur la manière d’éprouver tes bons sentiments. Parler de sexualité est un langage bestial.

9 - Toutes les Vertus tu appliqueras : Ton objectif doit être l’apprentissage et la mise en pratique des vingt et une Vertus, pour être parfait(e), selon toutes les conditions de la Nature Humaine, afin de joindre le Paradis Des Cieux, après ta dématérialisation (ta mort terrienne).

10 - Femme, tu seras soumise à ton mari : Dans une famille l’éducation des Enfants non majeurs, incombe à la femme. Le mari est le seul chef de famille et c’est à lui de pourvoir aux besoins de sa femme et de tous ses Enfants. La femme restant au domicile conjugal, pour être disponible vingt-quatre heures sur vingt-quatre, auprès de ses Enfants, et ceci  jusqu’à l’âge de la majorité du dernier Enfant. La femme ne doit jamais être autoritaire envers son mari.

11 - Mari, tu aimeras ta femme avec tendresse : L’Amour et la fidélité du mari avec sa femme doit être présent dans la Vie conjugale et en aucun cas il ne sera fait de violence envers elle. Le mari doit être plutôt enclin à la tolérance envers sa femme lorsqu’il y a des désaccords avec elle. La polygamie est interdite. Le nom de famille pour tous sera celui du père.

12 - Les Enfants seront soumis à leurs père et mère : Pour une bonne entente familiale, l’union paternelle et maternelle se fera dans l’Amour envers les Enfants. L’attitude du père sera prépondérante lors d’un conflit familial. Les Enfants doivent obéir aux ordres du père et de la mère à chaque fois que cela est nécessaire pour leur éducation en bas âges et plus tard pour les conseiller. La désinvolture des Enfants envers les parents, signifie une pauvreté d’éducation.


RETOUR Suivant